Accueil Culture Livres

Tatiana de Rosnay: «J’évoque un avenir proche»

Pour son 13e roman, Tatiana de Rosnay nous projette en 2035, dans un Paris désert et angoissant, survolé par des drones.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Avec « Elle s’appelait Sarah », vous scrutiez le passé. Ici, vous anticipez l’avenir et il n’a rien de rassurant : il vous fait peur ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs