À la télé ce soir: «Contrebande» ou «Gemini Man» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Contrebande », à 21h50 sur AB3

Chris Farraday a laissé derrière lui sa vie de contrebande pour fonder une famille. Quand il apprend que son beau-frère Andy a perdu la cargaison de drogue de Tim Briggs, un gros trafiquant, il accepte de renouer avec son passé pour payer sa dette. Briggs le charge de passer de la fausse monnaie…

« Gemini Man », à 22h40 sur Be1

Une nuit, Henry Brogan, est attaqué par une escouade. Le tueur professionnel en sort vivant et se rend compte que le programme gouvernemental Gemini, mené par Clay Verris, cherche à l’éliminer. A sa grande stupeur, il découvre que son assassin est son portrait craché. Il s’agit en fait d’un clone…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Bons baisers de Russie », à 21H00 sur FRANCE 4 – quatre étoiles

de Terence Young (1963)

Par rapport au « Dr No », le budget a doublé et le vrai Q (Desmond Llewelyn) est là, tout comme la sublime Daniela Bianchi – la plus belle de toutes les James Bond girls ! – et l’inattendue Lotte Lenya, icône de la chanson viennoise, ex-collaboratrice de Bertolt Brecht et surtout géniale dans le rôle de Rosa Klebb.

« Collatéral », à 20H00 sur AB3 – trois étoiles

de Michael Mann (2004)

Unités de temps, de lieu et d’action : quand les principes incontournables de la bonne vieille tragédie grecque se fondent avec un tel brio dans l’univers du thriller contemporain, ça donne une authentique leçon de cinéma efficace, intelligent, original, haut en couleur et totalement maîtrisé. En tout point digne de l’auteur de « Heat ».

« Live by Night », à 20H35 sur La Deux – trois étoiles

de Ben Affleck (2016)

Après « Gone Baby Gone », « The Town » et « Argo », le dernier Batman en date est de retour derrière la caméra avec ce très bel hommage aux films de gangsters de la grande époque d’ailleurs rythmé par une voix off tout emblématique. Allumé par une frange de la critique pour son excès de classicisme, l’ouvrage tient en haleine jusqu’au bout, et si Ben Affleck n’est stylistiquement pas Sergio Leone – personne ne le sera jamais…, son sens de la perfection au niveau des détails est incontestable, avec mention spéciale pour les séquences de tension et d’action pure.

« 21 nuits avec Pattie », à 20H55 sur ARTE – deux étoiles

de Arnaud et Jean-Marie Larrieu (2015)

Dix ans après leur « Peindre ou faire l’amour », les frangins lourdais nous entraînent dans une coquine allégorie sur les arcanes de la gaudriole, avec un savoureux duel de charme généreusement exécuté par Karin Viard et Isabelle Carré en plein maquis occitan. On tourne un peu en rond mais c’est franchement plaisant.

« Identité secrète », à 20H00 sur Club RTL – une étoile

de John Singleton (2011)

Le jeune Denzel Whitaker – qui n’est pas le fils du grand Forrest – tient un second rôle bien sympathique dans ce « road thriller » sur fond d’espionnage et de complot assez convenu et peu crédible, dont le « Sans issue » de Mabrouk El Mechri un an plus tard reprend exactement la même trame.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern