Dans «Questions pour un champion», cette candidate déjà culte vit les événements à fond (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Parfois, les candidats de « Questions pour un champion » vivent le tournage avec émotion et passion. C’est le cas de Sylvie qui vient se classer dans le top des participants d’ores et déjà mémorables. Elle a multiplié les expressions déroutantes face au présentateur de France 3, Samuel Etienne.

« J’adore les choses violentes », « Putain », « Ah quand même »… La séquence aurait pu rester inaperçue et cantonnée aux spécialistes du jeu télévisé français. C’était sans compter sur l’émission de TMC « Quotidien ». Dans sa rubrique « Vendredi Déconfi », Étienne Carbonnier a donné de la visibilité à la candidate qui, désormais, fait le buzz.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern