À la télé ce soir: «Big Mamma» et «Le grand concours des animateurs»

À la télé ce soir: «Big Mamma» et «Le grand concours des animateurs»
Capture d’écran/Big Mamma

... « Le grand concours des animateurs » sur TF1, et les aventures de Big Mamma. Plus de « Koh-Lanta » le vendredi soir, mais le Soir Mag a tout de même tout prévu pour que vous passiez une agréable soirée devant la télévision.

Le grand concours des animateurs, à 21h05 sur TF1

Pour "Le grand concours des animateurs", ils sont nombreux à s'affronter face à Laurence Boccolini. Des personnalités incontournables du monde des médias tentent de récupérer le trophée. Trois manches, des dizaines de questions de culture générale, mais un seul ou une seule d'entre eux sera le grand vainqueur de la soirée.

Big Mamma, à 20h sur Club RTL

Lester, un dangereux braqueur de banques, s'évade de prison. Le FBI charge Malcolm et son équipier John de le coincer. Le plan des deux policiers consiste à attendre le malfrat au domicile de Big Mamma, la grand-mère de Sherry, l'ex-amie de Lester. Mais la vieille dame a décidé de partir en voyage...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Aliens, le retour, à 20h15 sur Plug RTL - Trois étoiles

de James Cameron (1986)

Avec le réalisateur de « Terminator » à la barre, les aventures de Ripley, unique rescapée du premier opus, entrent dans l’ère « high-tech » des effets spéciaux. L’ambiance suggestive s’estompe au profit du grand spectacle. En l’occurrence, le mot est faible.

Fourmi, à 16h55 sur Be 1 - Deux étoiles

de Julien Rappeneau (2019)

La fable n’est pas innocente ni sur le contexte du football ni sur le désarroi social de ce début de siècle. Autour du jeune Maleaume Paquin, François Damiens compose un parfait mix d’humour et d’émotion, tandis qu’André Dussollier est irrésistible en coach bienveillant et… historien du foot.

Noé, à 20h sur AB3 - Deux étoiles

de Darren Aronofsky (2014)

Il est amusant que dans la foulée du « 2012 » de Roland Emmerich, l’auteur de « Black Swan » y soit allé de cette superproduction de synthèse censée retourner aux écritures saintes. Et bien que l’auteur s’en soit finalement défendu sous couvert légitime de pure fiction, la critique des milieux croyants s’est montrée impitoyable. Il est vrai que ce péplum forcément spectaculaire aux accents beaucoup trop fantastiques est un vrai fourre-tout qui résume bien les obsessions du cinéma commercial contemporain marqué par l’« heroic fantasy ». Et on a la vague impression que seul un déluge pourrait y mettre fin.

Mamma Mia ! Here We Go Again (1re TV), à 21h sur Be1 - Deux étoiles

d’Ol Parker (2018)

Mi-suite et mi-préquelle du film tiré de la comédie musicale du même nom, sorti tout juste dix ans auparavant. Le résultat est plaisant, ne fût-ce que pour les sympathiques reprises des grands tubes du quatuor suédois dont on attend toujours un nouvel album après deux singles enregistrés en 2017.

Ben-Hur, à 22h10 sur AB3 - Une étoile

de Timur Bekmambetov (2016)

Le « remake » du film le plus « oscarisé » de toute l’histoire du cinéma ne pouvait pas donner de miracle, en dépit de la 3D et d’images de synthèse dernier cri. Sans être inconsommable, le résultat souffre inexorablement de la comparaison avec le chef-d’œuvre de William Wyler…

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern