Malgré une finale de «Top Chef», Adrien Cachot ferme son restaurant parisien

Capture d’écran - M6
Capture d’écran - M6

Adrien Cachot va devoir attendre pour surfer sur la vague du succès qu’aurait pu lui apporter immédiatement « Top Chef ». Le cuisinier a décidé de fermer son établissement « Détour ». Et si Adrien s’associait vraiment avec Mallory, du coup, dans son nouveau projet ? Les deux candidats ont évoqué à plusieurs reprises la possibilité de créer un établissement ensemble, comme ils ont pu le faire dans l’épreuve de la guerre des restos. Pour l’heure, cette affirmation est encore un peu trop prématurée mais la réflexion semble bel et bien présente, alors que la finale de « Top Chef » a été diffusée ce lundi 22 juin sur RTL-TVI.

>Finale de « Top Chef » : l’édition 2020 a livré son verdict

Il faut dire qu’Adrien Cachot est désormais libre comme l’air. Le finaliste de la onzième saison de « Top Chef », créatif et audacieux, avait son propre restaurant à Paris, appelé Détour. Mais c’est du passé, donc. Le candidat avait en effet décidé de fermer son établissement avant même que le confinement n’entre en vigueur en France. Logiquement, il devait rendre les clés le 15 juin.

>Finale de « Top Chef » : Adrien évoque sa relation pas forcément amicale avec David

« Ce n’est plus possible au niveau qualité de vie »

C’est donc en réalité en mars, peu avant la fermeture des restaurants forcée par le coronavirus, qu’Adrien Cachot a cuisiné pour la dernière fois dans son restaurant, un « dernier tour de piste » en somme. Et visiblement, il ne regrette pas sa décision, comme il l’explique à 20 Minutes  : « Le restaurant devenait trop petit pour nous, même si ça a été une belle parenthèse dans notre vie. Il faut savoir avancer. On avait prévu de finir avec tous nos clients qui sont devenus nos amis, parce qu’on a créé de super liens comme le restaurant était petit. On les retrouvera dans le prochain lieu ».

>« Top Chef » : Mallory aimerait ouvrir un restaurant avec Adrien (vidéo)

Détour pourrait devenir un restaurant de midi, avec un « très bon chef et copain qui serait peut-être prêt à prendre le relais ». Ce sera en tout cas sans Adrien Cachot qui se doit de passer à autre chose, : « Ce n’est plus possible au niveau qualité de vie et niveau vie tout court. On travaillait beaucoup, c’est un tout petit lieu, c’est très compliqué ». Résultat, il nourrit de nouvelles ambitions, même s’il se fait très secret à ce sujet : « Il y a d’autres projets mais pour l’instant je ne peux pas trop en parler. Mais j’aimerais que ça arrive avant 2021 ». Avec ou sans Mallory ?

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern