Sur les traces des Belges à Buenos Aires

Le Teatro Colon, œuvre majeure de l’architecte Jules Dormal.
Le Teatro Colon, œuvre majeure de l’architecte Jules Dormal. - DR

Pour comprendre cette présence belge dans la capitale de l’Argentine, il faut remonter à la deuxième moitié du XIXe siècle. À l’époque, la jeune République argentine vient de se doter d’une nouvelle Constitution. Son article 67 stipule que le Congrès doit pourvoir à la prospérité du pays par la promotion de l’immigration. Pour ce faire, de nombreux avantages vont être proposés aux Européens qui vivent, à cette époque, une crise agricole désastreuse. Ainsi, en 1880, c’est le président argentin en personne, le général Julio Argentino Roca, qui fait le déplacement en Belgique pour présenter,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern