«100 ans de comédies musicales : les stars chantent pour Sidaction»: près de 1,5 million d’euros de promesses de dons

Jean-Paul Gaultier
Jean-Paul Gaultier - Belgaimage

« Fragilisée par la crise sanitaire, Sidaction a appelé à soutenir la lutte contre le VIH/sida ce 25 juin. Cette journée a permis de collecter 1.439.970 euros de promesses de dons grâce à la générosité du grand public et à la mobilisation de nos partenaires médias », annonce vendredi l’association dans un communiqué. La soirée unique intitulée « 100 ans de comédies musicales : les stars chantent pour Sidaction » était retransmise par France 2.

Traditionnellement organisé sur trois jours, le Sidaction a été annulé cette année à cause de l’épidémie de Covid-19, alors qu’il aurait dû avoir lieu début avril. En 2019, le Sidaction avait permis de récolter 4,5 millions d’euros de promesses de dons. « Le montant collecté permet de minimiser en partie l’impact de l’annulation de notre week-end de mobilisation en avril dernier », a déclaré la directrice générale de Sidaction, Florence Thune. « Néanmoins, les mois à venir s’annoncent préoccupants pour notre structure et les associations que nous finançons. Nous sommes inquiets. Nous ne devons surtout pas baisser la garde face au VIH/sida pour ne pas fragiliser les victoires obtenues ces dernières années », poursuit-elle.

Ambassadeur

Le couturier Jean-Paul Gaultier a été nommé ambassadeur de Sidaction, une première dans l’histoire de l’association de lutte contre le sida, avait annoncé à l’AFP Line Renaud, vice-présidente et cofondatrice. « Jean-Paul Gaultier rejoint la grande famille de Sidaction pour nous aider à lutter contre ce fléau et aider la recherche et les malades. C’est le combat de ma vie. Jean-Paul incarnera Sidaction à mes côtés pour sensibiliser le public encore et toujours », avait précisé la chanteuse et comédienne. « C’est une véritable chance de l’avoir à nos côtés, surtout après ce début d’année si particulier. On connaît la générosité et le grand cœur de Jean-Paul Gaultier. Depuis la disparition de Pierre Bergé (cofondateur et premier président de l’association, NDLR), j’avais besoin d’un combattant pour prendre la relève », avait ajouté Line Renaud.

« J’ai accepté tout de suite. La lutte contre le sida, c’est une histoire avant tout personnelle : ce combat me tient particulièrement à cœur. J’ai été confronté à ce fléau qui a emporté mon ami (Francis Menuge, décédé en 1990, NDLR) », avait dit de son côté à l’AFP le couturier. « Je me souviens du rejet auquel ont été confrontés les malades, au début. Cela m’a toujours révolté alors que tout le monde peut être concerné un jour. Je veux m’adresser aux jeunes et essayer de les sensibiliser car trop souvent ils pensent que le sida ne les concerne pas », avait ajouté Jean-Paul Gaultier.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern