À la télé ce soir: «Astérix aux Jeux olympiques» ou «Une femme d’exception» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Astérix aux Jeux olympiques », à 21H15 sur TF1

Alafolix est amoureux d’Irina. Mais comment ce jeune Gaulois peut-il épouser cette princesse grecque alors que Brutus, le fils de César, la convoite lui aussi ? Pour échapper à ce Romain arrogant, Irina annonce qu’elle épousera le champion des prochains Jeux olympiques. Astérix décide d’aider Alafolix…

« Une femme d’exception », à 22h15 sur BE1

En 1957, Ruth Bader Ginsberg fut l’un des neuf femmes acceptées à la faculté de droit de Harvard. Dès qu’elle y met les pieds elle victime de discrimination. Elle décide de se battre pour une vraie égalité entre les hommes et les femmes. Marty, son mari et avocat fiscaliste, la soutient dans son combat…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Paris brûle-t-il ? », à 21H00 sur ARTE – quatre étoiles

de René Clément (1966)

Dans la foulée du « Jour le plus long », cette coproduction franco-américaine ne propose pas qu’un défilé de stars, mais bien une formidable reconstitution de la libération de Paris en août 1944, d’après l’ouvrage de référence coécrit par Dominique Lapierre et Larry Collins, avec en point d’orgue le rôle déterminant du général Dietrich von Choltitz magistralement incarné par Gert Fröbe. Détail amusant : c’est à l’officier joué par Claude Rich que se rend ce dernier, et non au général Leclercq joué par… le même acteur ! En cours de tournage, le réalisateur avait en effet remarqué la ressemblance du regretté « Caporal épinglé » avec le chef légendaire de la 2e DB.

« L’Auberge rouge », à 21H05 sur C8 – trois étoiles

de Claude Autant-Lara (1951)

Le jeune Yves Montand chante la complainte ouvrant et… fermant cette comédie macabre magistralement emmenée par Fernandel et Françoise Rosay.

« La Nuit au musée », à 21H05 sur France 4 – trois étoiles

de Shawn Levy (2007)

La trouvaille cinéphilique de ce divertissement hollywoodien très réussi à tous les étages – sorte de « Toy Story » en plus grand et en plus spectaculaire encore –, est d’avoir réuni Dyck Van Dyke, Mickey Rooney et Bill Cobs qui totalisaient alors 242 printemps.

« Monsieur Batignole », à 22H05 sur France 2 – trois étoiles

de Gérard Jugnot (2001)

Après quelques comédies pataudes, l’ex du Splendid a réalisé son chef-d’œuvre avec ce portrait d’un commerçant collabo qui vient au secours d’un garçonnet juif menacé par la barbarie nazie. Derrière la comédie aux abords de caricature se cache un film profond et emblématique.

« Astérix aux Jeux olympiques », à 21H15 sur TF1 – deux étoiles

de Frédéric Forestier et Thomas Langmann (2007)

Le film le plus cher de toute l’histoire du cinéma français et aussi l’un des plus critiqués, tant par la presse que par le grand public ! Si la grosse machine est certes un peu décevante, les scènes où interviennent Benoît Poelvoorde et Alain Delon sont, elles, totalement jubilatoires.

« Babysitting », à 23H25 sur TF1 – deux étoiles

de Nicolas Benamou et Philippe Lacheau (2014)

Quand les invités surprise du babysitteur débarquent en masse pour fêter son annif dans la luxueuse bicoque du boss, ça ne peut que tourner au délire… Voilà le « Project X » à la française qui a jadis fait crier au génie outre-Quiévrain. C’est vrai qu’il y a quelques bons gags et que Gérard Jugnot est particulièrement drôle dans le rôle du boss en question.

 
  • Le tueur n’a laissé aucune chance à Xavier Baligant. «
Malchance
» ou assassinat
?

    Meurtre de Xavier Baligant: un mystérieux SMS pour résoudre ce cold case?

    Été 2011 : Xavier Baligant est tué sur une aire d’autoroute française. Depuis, les enquêteurs font chou blanc. L’avocat de la famille demande une nouvelle expertise du téléphone de la victime, le dernier message reçu pouvant être un rendez-vous avec son meurtrier.

  • Même soutenu par Barack Obama, Joe Biden n’enflamme pas les foules américaines... mais les rassure.

    Joe Biden: nouveau cap pour l’Amérique?

    En tête dans les sondages, le candidat démocrate semble bien placé à 90 jours de l’élection présidentielle du 3 novembre. Plus posé mais aussi plus fade que Donald Trump.

  • OUVERTURE 20200707 Frou-frou Seine-4853

    Christine Bravo: «Ma vie au fil de l’eau»

    Christine Bravo se raconte au fil de l’eau, à bord du « Frou-Frou », un bateau qu’elle a rénové et sur lequel elle organise des croisières thématiques. De nos envoyées spéciales à Paris, Sophie Lagesse (texte) et Ingrid Otto (photos).

Signé duBus
Signé Stéphane Bern