Mathieu Menegaux: «Je pense que les histoires d’amour passionnel finissent mal»

Mathieu Menegaux: «Je pense que les histoires d’amour passionnel finissent mal»
JFPAGA

À Paris, une jeune femme met fin à ses jours en se jetant par la fenêtre de son appartement. La police conclut rapidement à un suicide. À l’autre bout du pays, à Saint-Jean-Cap-Ferrat, près de Nice, le cadavre d’un homme noyé est retrouvé sur la plage par un joggeur. Le séjour en mer l’a totalement défiguré, son crâne est rasé, son corps entièrement épilé et le bout de ses doigts est brûlé, impossible donc pour la police de l’identifier. Qu’est-ce qui peut bien pousser un homme et une femme à disparaître ainsi ? On suit alors en parallèle et avec impatience l’enquête du capitaine...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern