Un mouchoir de Marilyn Monroe vendu à 300.000€ pour sauver un théâtre parisien

Un mouchoir de Marilyn Monroe vendu à 300.000€ pour sauver un théâtre parisien
BelgaImage

Qui aurait dit que la survie de la Comédie italienne, installée dans la capitale française, tenait à un mouchoir ? C’est pourtant bien ce qui vient de se passer. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel carré en soie ! Celui-ci a eu « l’honneur » d’avoir servi à Marilyn Monroe et comme s’il s’agissait de la plus sainte des reliques, il a été revendue au prix fort : 300.000€. La Comédie italienne, paralysée par la crise du coronavirus, a vu tous ses tracas s’évanouir d’un coup. Se séparer de ce petit mouchoir n’a pourtant pas été facile.

Un bout de tissu digne de la légende américaine

Cet objet, aussi commun qu’il puisse paraître, a toute une histoire derrière lui. A l’origine, il provient bien de Marilyn Monroe mais ensuite, il ne cessera d’être idolâtré par les plus grands. Après avoir été retrouvé en 1960 dans les toilettes d’un hôtel newyorkais, le mouchoir a donc ensuite été celui d’Andy Warhol, du galeriste Léo Castelli et enfin d'Attilio Maggiuli, le directeur de la Comédie italienne de Paris. C’est chez ce dernier qu’il restera, du moins jusqu’à aujourd’hui.

Attilio Maggiuli a donc dû se séparer de son bijou, pour lequel il a même mis en scène une pièce portant son nom, « Le mouchoir de Marilyn Monroe ». Grâce à ce geste, son théâtre est sauvé et les dettes effacées. Dans la foulée, l’établissement a trouvé un repreneur pour continuer ses activités, l’établissement étant auparavant à vendre. Tout va donc pour le mieux désormais ! Quant au carré en soie, la seule information connue à propos de son nouveau propriétaire est qu’il s’agit de « quelqu'un qui adore le théâtre et admirait Marilyn », comme le fait savoir le Parisien.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern