Infanticides: pourquoi les femmes passent à l’acte

Belgaimage
Belgaimage

Geneviève Lhermitte, ou plus récemment la maman d’Erquelinnes qui a tué Cérès et Orphée… Des cas d’infanticides font épisodiquement la une. Des mères – plus rarement des pères – qui choisissent d’emmener avec elles leurs enfants dans la tombe. En détresse profonde, ces parents commettent l’un des gestes les plus durs qu’il soit : tuer leur propre descendance. Des infanticides qui ne peuvent que choquer par leur violence et leur issue dramatique. « C’est un sujet d’actualité mais c’est aussi un sujet qui est présent depuis l’aube de l’humanité », souligne d’emblée le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern