Objectif 2030, les grands défis de Philippe et Élisabeth

Le roi Philippe fait l’unanimité sur sa manière de régner. Elisabeth incarne, elle, l’atout de la monarchie.
Le roi Philippe fait l’unanimité sur sa manière de régner. Elisabeth incarne, elle, l’atout de la monarchie. - BelgaImage

Voici sept ans, le 21 juillet 2013, le roi Albert II abdiquait et laissait le Trône de Belgique à son fils aîné, le prince Philippe, qui prêtait serment dans la foulée. Quel bilan tirer après sept ans de règne et quels sont les défis qui attendent le 7e roi des Belges d’ici l’horizon 2030 ? Cette année consacrera le bicentenaire de notre pays, fruit d’une improbable construction, qui résiste encore et toujours aux irréductibles velléités séparatistes…

« Philippe est le premier de nos rois conforme au profil de fonction...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern