Accueil Culture Musique

Graines de stars (2): Vanessa Paradis, «Une fille que je ne suis pas»

Quand elle n’était encore qu’une ado, ses détracteurs ont fait de la vie de la chanteuse un véritable enfer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Vanessa Paradis voit le jour le 22 décembre 1972, dans le Val-de-Marne. Très tôt, elle tente quelques castings d’enfants mannequins mais sans grand succès. Elle n’a pas 10 ans quand on la retrouve sur la scène de l’École des Fans, pour des images devenues cultes. Pourtant, son oncle, Didier Pain, reste convaincu qu’elle a quelque chose que les autres n’ont pas. L’acteur et producteur finit par lui faire rencontrer l’un de ses potes, le compositeur Franck Langolff, et convainc ce dernier de lui écrire une chanson. Avec la complicité d’Étienne Roda-Gil, ils lui proposent un titre inspiré de l’une des figures emblématiques de la communauté gay parisienne. Une certaine Maria-Josée Leaos Dos Santos qui, à bord de son taxi, sillonne la Ville Lumière nuit après nuit. Vous aurez reconnu « Joe Le Taxi ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Musique

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs