À la télé ce soir: «21 juillet, tous ensemble» et «Si les murs pouvaient parler»

À la télé ce soir: «21 juillet, tous ensemble» et «Si les murs pouvaient parler»
BelgaImage

« 21 juillet, tous ensemble », 20h50 sur La Une

A l'occasion du 21 juillet, la journée sera ponctuée par un court défilé militaire en raison de la situation sanitaire et du discours du Roi. Un hommage sera aussi rendu aux victimes du Covid-19 ainsi qu'aux autres professions qui se sont retrouvées en première ligne pendant la crise.

« Si les murs pouvaient parler », 21h05 sur France 2

Stéphane Bern dévoile les secrets du château de Windsor à travers des images inédites des lieux et des animations en 3D des bâtiments à travers les époques.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Red Corner », à 20h00 sur AB3 - Trois étoiles

Au même titre que le toujours hallucinant « Midnight Express » d’Alan Parker a dû jadis décourager des milliers de touristes attirés par la Turquie, ce thriller où un avocat américain était victime d’une machination en aura fait de même avec la Chine. En parfaite connaissance de cause, le pro-tibétain Richard Gere apporta tout son poids à cette production d’une efficacité exemplaire, telle qu’on en fait hélas ! de moins en moins de nos jours. La preuve que l’auteur new-yorkais des pires « Trois mousquetaires » de l’histoire n’a pas réalisé que des navets.

« Le huitième jour », à 20h10 sur RTL-TVI – Trois étoiles

Contrairement aux Césars qui ont préféré Omar Sy à François Cluzet pourtant indissociables dans les « Intouchables », le Festival de Cannes avait récompensé conjointement Daniel Auteuil et Pascal Duquenne unis comme les doigts de la main dans ce deuxième film de notre auteur de « Toto le héros ». Une œuvre restée dans les mémoires comme un formidable plaidoyer à la hauteur du « Rain Man » de 1989.

« Mr Nobody », à 22h15 sur TF1 - Trois étoiles

Le film belge le plus ambitieux de toute l’histoire tient autant de « Benjamin Button » que de « 2001, l’Odyssée de l’espace », « Little Big Man », « Brazil » ou l’univers de Tim Burton. Une œuvre pourtant unique, inventive, truffée d’humour rétro futuriste et de bons vieux tubes, « Daydream » du Wallace Collection en tête. Un peu long mais vraiment superbe.

« Braqueurs d’élite », à 20h00 sur Club RTL - Deux étoiles

Cinéphile grand public avant de devenir auteur et surtout producteur à succès, Luc Besson s’est sans aucun doute rappelé « De l’or pour les braves », truculent film de guerre sorti… un demi-siècle plus tôt pour refondre ce « Renegades » en VO, tourné en Croatie, à Malte, dans les studios de Bablesberg (ex-UFA) et même chez nous dans les installations AED de Lint, près d’Anvers. Réalisé par l’ex-assistant de James Cameron sur « Titanic » et « Avatar » devenu autonome avec « Destination finale » et le spectaculaire « Black Storm », l’ouvrage est sans originalité mais tout à fait correct, avec en égérie typiquement « bessonienne » la jolie Sylvia Hoeks ( »Blade Runner 2049 » et le dernier « Millenium »).

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern