À la télé ce soir: l’unique et culte «Forrest Gump» ou un «Fort Boyard» endiablé (vidéos)

BelgaImage
BelgaImage

Forrest Gump, à 20h25 sur RTL-TVI

Sur un banc, Forrest Gump attend le bus. Comme celui-ci tarde à venir, le jeune homme raconte sa vie à ses compagnons d'ennui. A priori, ses capacités intellectuelles ne le destinaient pas à grand-chose. Pourtant, sans jamais rien y comprendre, il s'est associé aux grands événements de l'histoire...

Fort Boyard, à 21h05 sur France 2

Une équipe composée de six personnalités part à la quête des clefs qui donnent accès à la salle du trésor du fort Boyard. Chaque équipe joue pour une association caritative.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Forrest Gump, à 20h25 sur RTL-TVI - Quatre étoiles

de Robert Zemeckis (1994)

Un quart de siècle d’histoire des États-Unis est brossé dans cette fresque unique dont le héros se trouve incrusté dans une galerie de personnages historiques puisée dans les archives. Un vrai tour de magie sur le plan technique et des séquences d’une beauté emblématique, comme celle où, en plein port de pêche, Tom Hanks abandonne son bateau et plonge pour venir saluer illico Gary Sinise, son copain cul-de-jatte. On en reste littéralement Boubba.

Ça, chapitre 2 (1re TV), à 20h30 sur BE 1 - Trois étoiles

d’ Andy Muschietti (2019)

Peter Bogdanovich ( « La dernière séance ») et Stephen King en personne font une courte apparition dans cette suite « adulte » du roman publié en 1986. Moins spontané que son prédécesseur et aussi plus complexe au niveau des effets spéciaux et de l’ambiance, ce second opus réussit quand même à faire très peur pendant près de trois heures, en compagnie des Jessica Chastain, James McAvoy et Bill Skarsgård, le fils de Stellan et frère des Alexander et Gustaf.

Sécurité rapprochée, à 22h05 sur AB3 - Trois étoiles

de Daniel Espinosa (2012)

Révélé par « Easy Money », un excellent thriller suédois, l’auteur confirme sa prédilection pour le genre avec cet ouvrage digne de la meilleure production hollywoodienne, où Denzel Washington retrouve la grande forme aux côtés du Canadien Ryan Reynolds, de « L’Irlandais » Brendan Gleeson et du regretté Sam Shepard.

Iznogoud, à 20h30 sur AB3 - Deux étoiles

de Patrick Braoudé (2005)

La disparition de Louis de Funès empêcha un premier projet d’adaptation par Pierre Tchernia ! Dans le rôle de l’antihéros qui veut « être calife à la place du calife », Michaël Youn semble s’être inspiré du personnage de Sarkozy briguant la place de Chirac. Boudée par le public, cette comédie n’est pourtant pas du tout le navet qu’on craignait, au contraire : du rythme, de la chanson drôle, quelques très bons gags visuels, des seconds rôles savoureux et l’avant-dernière – hélas ! – apparition de Jacques Villeret.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern