Hommes de foi et assassins

Charles Manson.
Charles Manson. - BelgaImage

Ils sont en principe guidés par l’amour de Dieu et celui du prochain, beaucoup plus sûrement que la moyenne des hommes. Leur religion leur interdit d’ôter la vie. Elle sous-entend la défense des plus faibles. Et pourtant, quand on lit le livre de Mireille Thibault, « Quand les religieux tuent », on ne peut que constater que l’instinct de mort habite aussi les hommes de foi. Abbés, curés, pasteurs, gourous, mais aussi chaman ou imam, l’auteure – titulaire d’un certificat en Criminologie et en Droit de l’université de Laval, au Québec – dresse une longue liste de ceux qui «...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern