Une tâche de plancton géante au large de la côte belge (vidéo)

Une tâche de plancton géante au large de la côte belge (vidéo)
Capture d’écran Facebook

A priori, on pourrait croire que la marée noire de l’île Maurice s’est exportée en Belgique. Lorsqu’un marin a repéré la longue tâche orange sur le banc de sable du « Buitenratel », à 20 km au large de La Panne, il était d’ailleurs craint qu’il ne s’agisse là d’un cas de pollution. Immédiatement, un hélicoptère part alors de Coxyde ainsi qu’un avion de surveillance de l’Institut des Sciences naturelles pour partir sur place. Bilan : il s’agit ni plus ni moins de phytoplanctons en très grande quantité.

Une concentration inoffensive (mais potentiellement malodorante)

Le petit nom de ce planton est « Noctiluca ». Cette algue unicellulaire est présente dans le monde entier et ne représente pas un danger quelconque. Elle est même capable d’émerveiller les yeux puisque lorsqu’elles s’échouent sur la plage, elles prennent brièvement une couleur luminescente bleue.

Les quantités de Noctulica sont telles ces jours-ci près de La Panne que l’on parle de « floraison ». « Les fortes concentrations d’éclat de la mer qui ont été observées le 15 août sont probablement dues à la chaleur et l’absence de vent et de vagues de ces derniers jours », relate l’Institut royal belge des Sciences naturelles, interrogé par la RTBF. Avec le réchauffement climatique, ce phénomène ne devrait être que de plus en plus courant, voire aussi pour d’autres espèces moins inoffensives.

Quant au devenir de ce banc de phytoplancton, l’avenir est sombre. Celui-ci est en effet déjà en état de décomposition. Or pendant cette phase, il consomme de l’oxygène et rejette de l’ammoniac. Si jamais cette colonie à l’agonie atteint les plages belges, le résultat risque de ne pas être très agréable, l’ammoniac pouvant quelque peu gêner l’odorat des vacanciers présents du côté de La Panne la semaine prochaine. « Ce ne sera pas vraiment amusant », confie ainsi Kelle Moreau à la télévision publique.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern