De faux Gauguin dans les grands musées

Parmi les œuvres de Paul Gauguin peintes en 1903 et potentiellement fausses, voici «
L’Invocation
», qui appartient à la National Gallery of Art de Washington.
Parmi les œuvres de Paul Gauguin peintes en 1903 et potentiellement fausses, voici « L’Invocation », qui appartient à la National Gallery of Art de Washington. - BelgaImage/AFP

Fabrice Fourmanoir fait trembler en ce moment quelques grands musées du monde, de Los Angeles à Zürich, clamant que ceux-ci possèdent dans leurs collections quelques magnifiques mais… faux Gauguin ! L’homme n’est pourtant pas un expert reconnu. Ce Français de 63 ans, originaire du Pas-de-Calais, installé au Mexique après avoir été marchand d’art en Polynésie, est un amoureux de Paul Gauguin. Il collectionne, avec ses moyens, ce qui concerne le peintre français, mort aux Marquises en 1903. En 1992, raconte-t-il au « Journal du Dimanche », il achète un brouillon de lettre de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern