Déclarée morte par erreur, une femme se réveille à la morgue en Russie

Image d’illustration
Image d’illustration - Belgaimage

En moins d’une semaine, une femme a été déclarée morte à deux reprises en Russie, rapporte Le Parisien. Tout d’abord, Zinaida Kononova avait été admise à l’hôpital régional de Gorshechenskaya, en vue de se faire retirer une tumeur maligne. Mais l’opération ne s’est pas passée comme prévu. À la fin de celle-ci, les médecins ont établi que la Russe de 81 ans avait perdu conscience. Après des tentatives de réanimation qui ont duré une demi-heure, en vain, l’octogénaire a été déclarée morte et envoyée à la morgue.

Mais le lendemain, une employée de la morgue a eu la peur de sa vie. En effet, alors qu’elle se rendait dans la salle où se trouvaient les corps, elle a retrouvé Zinaida Kononova au pied de la table où elle se trouvait, vivante ! Une lourde erreur médicale avait donc été commise. La Russe a ensuite été transférée dans un hôpital de Koursk, où elle a été traitée à nouveau, après avoir rejoint le service de soins intensifs.

Mais cette fois elle n’a réellement pas survécu à l’opération. L’octogénaire a ainsi été déclarée morte une deuxième fois, indique Le Parisien. « Après l’opération, elle se sentait mieux, mais ensuite, malheureusement, elle est décédée subitement  », a commenté l’administration régionale. Une enquête est en cours pour tenter d’établir les circonstances exactes de sa « première mort ». Elle aurait été transférée à la morgue une heure vingt après son « décès » au lieu de deux heures comme le prévoit le règlement. Les proches de la Russe envisagent de porter plainte et le médecin-chef a été temporairement suspendu.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern