Accueil Actu Soirmag

Climat: le vrai et le faux

Un nouveau livre fait le point sur les bobards et les savoirs sur le réchauffement de la planète.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 5 min

Avec la dernière période de canicule d’août, le thème du réchauffement climatique est revenu dans les discussions. Et chacun connaît dans son entourage des gens qui n’y croient toujours pas, affirmant qu’il n’y a pas de consensus scientifique, que le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) est alarmiste, que la température sur Terre a toujours varié ou que l’homme n’est pas responsable de tout cela. Vrai, faux ? Jean-François Viot, éloigné a priori de ces questions (il est dramaturge et scénariste), s’est passionné pour le sujet, lisant tout ce qui s’est écrit ou dit, jaugeant le sérieux des experts, plongeant dans l’histoire et les fondements de la science climatique (*). Ses conclusions, qui n’émanent donc pas d’un scientifique mais d’un citoyen lambda qui a fait un beau boulot de vérification, sont malheureusement conformes à ce qu’une majorité des scientifiques affirment : la Terre se réchauffe et la part de responsabilité de l’homme est écrasante.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs