Les excuses du roi et de la reine des Pays-Bas après une photo de vacances sans distanciation sociale

BelgaImage
BelgaImage

À Mykonos, Willem-Alexander et son épouse Maxima ont pris la pose avec un homme, présenté comme un restaurateur, sans maintenir de distanciation physique. Et il a suffi d’une photo. Le roi et la reine des Pays-Bas ont exprimé leurs regrets ce lundi 23 août pour avoir enfreint la règle de distanciation sociale contre le coronavirus lors de leurs vacances sur une île grecque.

Sur le cliché dévoilé sur internet, le couple royal apparaît bras dessus, bras dessous avec un homme, identifié par les médias comme un des propriétaires d’un restaurant sur l’île touristique de Mykonos. La photo montre un roi Willem-Alexander aux cheveux ébouriffés, vêtu d’une chemise aux manches retroussées et un masque de protection à la main. À ses côtés, son épouse Maxima, tout sourire, est flanquée d’un autre homme qui passe le bras derrière elle.

« Nous aurions dû y prêter attention »

Le couple royal enfreint ainsi la règle de distanciation sociale observée dans de nombreux pays alors que la situation sanitaire liée à l’épidémie continue de se dégrader dans le monde. « Une photo est apparue dans les médias dans laquelle nous gardons trop peu de distance. Dans la spontanéité du moment, nous n’y avons pas prêté attention », ont expliqué dans un tweet le roi et la reine.

« Bien sûr, nous aurions dû. Car en vacances aussi, le respect des règles contre le corona est essentiel pour vaincre le virus », ont-ils ajouté. L’auteur du cliché, cité anonymement par le média néerlandais RTL Nieuws, a expliqué que la photo a été prise dans le cadre privé, et que le non-respect de la mesure de distanciation sociale était « une erreur ».

AFP

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.