Les anciens de la « Star Ac 4 » dévoilent le clip du premier extrait de l’album en hommage à Grégory Lemarchal (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Seize ans après leur participation à la quatrième saison de la Star Academy, Lucie, Mathieu, Karima, Sofiane, Hoda, Francesca, John, Gauthier, Enrique, Tina, Sandy, Morgan et Radia se sont retrouvés pour enregistrer un album en hommage à Grégory Lemarchal. Décédé en 2007 à 23 ans de la mucoviscidose, le chanteur avait remporté le concours de chant en 2004 avant de connaitre une ascension fulgurante.

« Il faut que l’on continue à se battre contre cette maladie. On avait envie de se retrouver, de chanter et on s’est dit "OK, on le fait pour Greg". On sait notre chance d’avoir pu le connaître et partager un bout de notre vie avec lui. Cela a été une aventure extraordinaire. On est complètement nostalgiques de cette époque », a ainsi expliqué Mathieu Johann à 20 Minutes.

Avant de découvrir l’entièreté de l’album le 2 octobre prochain, le titre du premier extrait, « Restons amis » a été dévoilé ce vendredi 28 août. On peut y voir les retrouvailles des anciens candidats de la quatrième saison de la Star Ac. « On était hyper heureux de se réunir. On n’avait jamais revécu quatre jours – trois pour l’enregistrement de l’album, un pour la vidéo – ensemble. Ce n’était plus arrivé depuis cette époque. Pendant le tournage du clip, on a beaucoup ri mais aussi beaucoup pleuré. Ce n’est pas du cinéma. Tout le monde sait ce que c’est d’avoir perdu un pote », a ajouté Mathieu.

Cet album à venir reprendra dix chansons d’artistes venus chanter avec les candidats de la Star Academy 4 il y a seize ans. Tous les bénéfices seront reversés à l’Association Grégory Lemarchal, indique 20 Minutes. « Restons amis » est une reprise d’un titre du chanteur décédé (issu de l'album ‘La voix d'un Ange’), mais également le nom du collectif composé de ses anciens adversaires et amis. Le 7 septembre prochain, TF1 diffusera également un téléfilm consacré à Grégory Lemarchal intitulé « Pourquoi je vis ».

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern