Héros de la lutte contre le coronavirus dans une maison de repos, Youssef va être reçu par le Roi (vidéo)

Capture d’écran RTL
Capture d’écran RTL

Durant le confinement, de nombreux citoyens ont mis en place des initiatives pour venir en aide à ceux qui en avaient le plus besoin. C’est pourquoi six d’entre eux, six « héros du coronavirus » vont être reçus par le roi Philippe ce mercredi 2 septembre, pour être mis à l’honneur. Youssef Kaddar fait partie de ces personnes. Educateur dans une maison de repos à Bruxelles, il a trouvé des astuces pour briser la solitude des aînés, rapporte RTL.

Quand le confinement a été mis en place, les résidents du home où travaille Youssef ont dû se confier dans leur chambre. Une situation compliquée pour eux. « Je ne pouvais plus les rassembler, ni créer de contacts avec le monde extérieur, donc je me suis demandé ’Qu’est-ce que je peux faire pour ramener un peu de joie de vivre ?’  », a-t-il expliqué à RTL. Il a alors eu l’idée de mettre en place des karaokés géants sur les balcons de la maison de repos et de créer une échoppe ambulante pour apporter des douceurs aux seniors.

« On essaie de les amuser, de faire en sorte qu’ils passent un bon moment et qu’ils profitent de leur séjour ici. Il y a beaucoup d’idées reçues au sujet des maisons de repos, qui sont perçues comme un mouroir où les résidents attendent la mort. Mais non ! Il y a moyen de faire plein de choses avec les résidents ! », ajoute l’énergique éducateur, qui se rêvait animateur au Club Med.

Grâce à ses initiatives, Youssef va être mis à l’honneur par le Roi car il est considéré comme un héros de la lutte contre le virus. « Moi ? Le petit gars qui vient d’un logement social et qui s’est battu pour finir ses études ? Je me dis ’Waw, je vais rencontrer Sa Majesté le roi’ C’est un truc de fou !  », s’est exclamé l’éducateur de 32 ans. Un talent d’ailleurs unanimement reconnu par les résidents du home. « Quand c’est difficile, quand on a une mauvaise passe, il est là. C’est une étoile qui est tombée du ciel  », a confié l’une d’elles.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern