À la télé ce soir: «Larguées» ou «Deep impact» (vidéos)

Deep Impact
Deep Impact - Belgaimage

« Larguées », à 20h20 sur la Une

Sœurs au caractère très différent, Rose et Alice décident de partir en vacances avec leur mère, Françoise, pour lui redonner la joie de vivre ! Car, Françoise vient d’être quittée par son mari et elle est en pleine dépression. Elles prennent la direction l’île de La Réunion pour un séjour en club…

« Deep impact », à 20h00 sur Club RTL

Jenny Lerner, journaliste d’investigation, enquête sur la démission d’un ministre américain. Alors qu’elle est en pleine recherche, le FBI et le président des Etats-Unis lui-même la somment de garder le silence. La nation n’est pas encore avertie, mais une gigantesque comète se dirige vers la Terre…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Twilight, chapitre 1 : fascination », à 20H15 sur AB3 – deux étoiles

de Catherine Hardwicke (2008)

Les débuts de la saga vampiresque qui a emballé les ados au prix de cinq titres tirés des romans de Stephenie Meyer. Indispensable si on veut comprendre les suites.

« Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé », à 20H55 sur ARTE – deux étoiles

de Bruno Podalydès (2012)

Valérie Lemercier et Isabelle Candelier en font voir de toutes les couleurs à Denis Podalydès, le frère du réalisateur et coscénariste de cette comédie grinçante et inégale, au ton suffisamment original, avec certains gags visuels rappelant un peu l’ambiance des films de Pierre Etaix.

« Camping », à 21H15 sur TMC – deux étoiles

de Fabien Onteniente (2006)

On croit d’autant plus à l’intrigue de cette comédie estivale et chorale que Gérard Lanvin et Franck Dubosc se sont réellement disputés en cours de tournage ! Fort de plus de cinq millions d’entrées, l’ouvrage a engendré une suite avec Richard Anconina dans le rôle de l’intrus. Un numéro 3 a même suivi en 2016 et l’idée d’un numéro 4 n’est pas écartée, dixit Dubosc lui-même.

« La couleur de la nuit », à 20H00 sur CLUB RTL – une étoile

de Richard Rush (1993)

Affublé d’une authentique « moumoute », Bruce Willis est peu crédible dans le rôle du psy confronté à une série de meurtres chez ses patients. Le script est également sujet aux invraisemblances, de sorte que ce récit à la sauce hitchcockienne ose notamment faire ouvertement référence à « Psychose », « Vertigo » et même, pour la scène finale, à « Pas de printemps pour Marnie ». On notera les scènes érotiques où Jane March, révélée un an plus tôt par « L’amant » de Jean-Jacques Annaud, dévoile la quasi-totalité de ses charmes. En plein tournage, elle épousera d’ailleurs l’un des riches producteurs du film…

« Hors limites », à 20H30 sur LA DEUX – une étoile

d’Andrzej Bartkowiak (2001)

Entre ses deux Jet Li (« Roméo doit mourir » et « En sursis »), le natif de Lodz a offert un chèque en blanc à Steven Seagal pour des scènes d’action toujours stylisées aïkido. Le natif de Lansing n’a heureusement pas laissé le clin d’œil aux vestiaires. On a envie d’ajouter que ce titre a au moins le mérite de ne pas se prendre au sérieux du tout.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern