Accroché à des ballons, il s’envole jusqu’à 7.300 mètres d’altitude (vidéo)

Accroché à des ballons, il s’envole jusqu’à 7.300 mètres d’altitude (vidéo)
BelgaImage

Il est habitué à toucher les sommets en brisant plusieurs records du monde. Cette fois-ci, il a carrément touché les cieux ! Pour sa nouvelle petite folie, le prestidigitateur américain David Blaine a voulu concrétiser un projet à la fois poétique et spectaculaire : s’envoler grâce à 52 ballons. Une référence directe à une scène du film « Ballon Rouge » de 1956 où un garçon survole Paris de la même façon. Sauf que là, David Blaine est monté bien plus haut qu’au-dessus des toits parisiens.

Un nouvel exploit à une longue liste

Pour rendre possible un tel exploit, le magicien s’est fermement attaché à des ballons remplis d’héliums, mais pas à n’importe quel endroit. Pour éviter une météo trop capricieuse, celui-ci a choisi le désert de l’Arizona pour réaliser cette épreuve. A la base, il devait décoller de New York, mais le vent était beaucoup trop fort pour cela. C’est donc à l’autre bout des Etats-Unis que se sont réunies toute une série de personnes pour assister à la performance.

Après un petit temps de préparation, David Blaine s’est envolé tout en douceur, au milieu des acclamations de son public. Rapidement, l’illusionniste monte et dépasse les 7.000 mètres d’altitude. Heureusement, il a quand même prévu d’emmener avec lui un masque à oxygène pour supporter le choc. Finalement, il arrive jusqu’à 7.300 mètres d’altitude, soit plus haut que toutes les montagnes du monde si ce n’est quelques pics himalayens. C’est à cette hauteur-là qu’il décide de se décrocher pour tomber en chute libre, du moins jusqu’à ce qu’il ouvre son parachute. Il a ensuite été chaleureusement accueilli lors de son retour sur la terre ferme.

Comme souvent avec lui, la vidéo a fait le buzz. En à peine une vingtaine d’heure, elle atteint sur Youtube presque les sept millions de vues. Une performance à l’image de sa carrière. Âgé aujourd’hui de 47 ans, David Blaine s’est fait connaître dès 1999 en restant sept jours dans un cercueil en plastique, sans rien manger. Il a également passé 62 heures dans un bloc de glace à -16°C, est resté 44 jours dans un coffre de plexiglas suspendu sur le London Bridge, ou encore resté 35 heures debout sur une colonne de 30 mètres de haut au milieu de New York. Sa conférence à TED Talks où il explique comment il a gardé sa respiration pendant 17 minutes a été l’une des plus populaires de la chaîne Youtube TED avec deux millions de vues.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern