À la télé ce soir: «Le prix à payer» et «Grand Hôtel»

Extrait «
Le prix à payer
».
Extrait « Le prix à payer ». - Capture d’écran Youtube

Grand Hôtel, à 20h53 sur La Une

Anthony Costa, un jeune homme de 25 ans, arrive au Grand Hôtel, un palace historique de la Côte d'Azur, pour y travailler en tant que serveur. En réalité, il cherche à comprendre ce qui est arrivé à sa soeur, femme de chambre dans l'établissement, disparue plusieurs mois auparavant dans des conditions mystérieuses. Au milieu de ses investigations, Anthony va tomber sous le charme de la belle Margaux, une riche héritière sur le point d'épouser le directeur de l'hôtel. Et, surtout, de nombreux secrets vont refaire surface... Saison 1, épidose 3.

Le prix à payer, à 20h sur Club RTL

Frustré par une vie sexuelle proche du néant, Jean-Pierre Ménard se confie à son chauffeur, Richard, qui lui conseille de couper les vivres à sa femme. Curieusement, cette situation ne semble pas déplaire à la dame. C'est alors que la vie intime de Richard connaît, à son tour, des bouleversements...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Normandie nue, à 21h05 sur France 2 - Deux étoiles

de Philippe Le Guay (2018)

Après ses « Femmes du 6e étage » et « Alceste à Bicyclette » d’excellente réputation, l’auteur parisien d’origine martiniquaise prend la défense de la France rurale dans ce nouveau « Full Monty » fort sympathique et plaisant, à l’image d’un François Cluzet auquel les grands espaces verts et la gadoue conviennent décidément de mieux en mieux.

Rampage : hors de contrôle, à 21h05 sur TF1 - Deux étoiles

de Brad Peyton (2018)

Après « San Andreas », le réalisateur canadien persiste dans le sous-genre apocalyptique avec ce récit opposant le même Dwayne Johnson à trois créatures monstrueusement « gonflées » par l’ingénierie génétique. Le thème n’est pas du tout innocent au contraire de son traitement à la fois spectaculaire et souvent… rigolo. À condition de ne rien prendre au premier degré, on s’amuse donc plutôt bien avec les bébêtes – dont un gorille albinos calqué sur King Kong – et la sulfureuse Suédo-Canadienne Malin Åkerman.

Je vous trouve très beau, à 22h55 sur France 2 - Deux étoiles

d’Isabelle Mergault (2005)

Avec un Michel Blanc toujours à l’aise quand il peut allègrement mêler humour, tendresse et émotion, l’ouvrage comporte des séquences d’une intensité dramatique presque inattendue. Certains regretteront peut-être un « happy end » un peu trop édulcoré et pourtant justifié par un ultime rebondissement.

Total Recall: mémoires programmées, à 23h15 sur TF1 - Deux étoiles

de Len Wiseman (2012)

Colin Farrell et Jessica Biel incarnent parfaitement le côté sombre et apocalyptique de cette nouvelle adaptation du roman de Philip K. Dick, déjà transposé à l’écran – en mieux – par Paul Verhoeven et joué par Arnold Schwarzenegger et Sharon Stone voici un peu plus de vingt ans déjà. Un remake spectaculaire sur le plan technique.

Le prix à payer, à 20h sur Club RTL - Une étoile

d’Alexandra Leclère (2006)

La rencontre entre Christian Clavier et Gérard Lanvin donne le ton de cette comédie qui démarre sur les chapeaux de roues avant de s’enliser faute d’un script réellement abouti.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern