Quand un palais d’Elizabeth II devient un grand cinéma drive-in

Quand un palais d’Elizabeth II devient un grand cinéma drive-in
BelgaImage

La monarchie britannique sait se montrer particulièrement inventive et elle vient à nouveau de le démontrer de nouveau en ce mois de septembre. Pour répondre aux préoccupations de ses concitoyens vis-à-vis du coronavirus, la reine a non seulement décidé de rendre accessible l’un de ses palais les plus prestigieux, la résidence royale de Sandringham, mais elle a aussi édicté que son domaine deviendrait… un cinéma plein air.

Un cinéma royal

C’est le Hollywood Reporter qui fait part de la nouvelle. Selon ses informations, une première séance doit se tenir le 25 septembre prochain avec la projection du film de guerre 1917 de Sam Mendes. Preuve que la monarchie veut contenter un maximum de personnes, le reste de la programmation a pour objectif d’être adapté à tous les publics. Les enfants pourront ainsi profiter de la diffusion de Toy Story et les fans de musique seront particulièrement gâtés avec A Star is Born, The Greatest Showman, Bohemian Rhapsody et Grease.

Pour assister à une de ces projections, il suffira de payer 32,5 livres (environ 36 euros) pour profiter du spectacle, avec un supplément de 7,5 livres (8,35€) pour avoir une table et des chaises sur un côté du véhicule. La projection aura lieu dans le sublime décor du parc de Sandringham, d’une surface de 142 hectares. Et pour couronner cette ambiance royale, des vendeurs passeront pour proposer toutes sortes de grignotages. Parce qu’un cinéma sans popcorn, ce n’est pas un cinéma !

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.