À la télé ce soir: «Assassin’s Creed» et «Guy»

À la télé ce soir: «Assassin’s Creed» et «Guy»
BelgaImage

« Assassin’s Creed », 20h25 sur RTL-TVI

Callum Lynch est entre les mains d'Animus, une société secrète dirigée par Alan Rikkin. Grâce à une machine révolutionnaire qui utilise la mémoire génétique, l'organisation envoie Callum dans le passé pour qu'il revive les aventures de son ancêtre Aguilar, un assassin actif pendant l'Inquisition espagnole...

« Guy », 21h05 sur La Trois

En filmant Guy Jamet, un artiste de variété, Gauthier enquête aussi sur celui qui pourrait être son père. C'est ce que lui a révélé sa mère avant de mourir. Le chanteur, un peu oublié, vient de sortir un nouvel album et a accepté d'être suivi par le reporter comme dans une émission de télé-réalité...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Prisoners », à 20h55 sur 13e Rue - Trois étoiles

La tension est d’entrée de jeu permanente, se focalisant sur non pas une mais plusieurs chasses à l’homme<UN>! On passe dès lors d’une conviction à l’autre au gré des rebondissements, et selon une formule de plus en plus souvent appliquée dans les scripts à énigme contemporains, tout ce qui apparaît de plus en plus glauque devient limpide dans l’épilogue, le thriller restant un genre extrêmement généreux en émotions à condition de ne pas négliger cette obligation de vraisemblance qui a trop souvent tendance à passer derrière d’autres considérations comme les effets de manche, d’ambiance ou pire que tout, les approximations.

« Boomerang », à 21h05 sur France 3 – Trois étoiles

Tout le charisme de Laurent Lafitte transpire dans ce drame familial intense adapté de Tatiana de Rosnay, l’auteure d’«<UN>Elle s’appelait Sarah<UN>». Avec Mélanie Laurent et Audrey Dana d’un côté, Wladimir Yordanoff et Bulle Ogier de l’autre, le «<UN>casting<UN>» regroupe avec bonheur plusieurs générations dans un bel ensemble. Jugé parfois trop classique par la critique locale, le titre frôle pourtant la perfection à tous les niveaux.

« San Andreas », à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

Si on est inconditionnel d’images de synthèse parfaitement hallucinantes de catastrophe, façon «<UN>2012<UN>» et dernier «<UN>Godzilla<UN>» en date, cette monstrueuse machine due à l’auteur canadien de «<UN>La revanche de Kitty Galore<UN>» (si, si…) surpasse tout, avec en point d’orgue la séquence où le Golden Gate de Frisco est coupé en deux par un porte-conteneurs renversé par le tsunami. Pour la trame sentimentale, on a simplement copié le premier «<UN>Piège de cristal<UN>».

« Je suis mort mais j’ai des amis », à 22h40 sur La Trois - Deux étoiles

Après avoir coproduit le mémorable «<UN>Calvaire<UN>» de notre bon Fabrice Du Welz, ces frangins d’outre-Quiévrain confirment leur passion pour le cinéma de leurs voisins du nord avec ce «<UN>road-movie<UN>» très fourre-tout, où se mêlent dans un désordre forcément volontaire les gags et l’émotion. Tout repose évidemment, en grande partie du moins, sur le duo belgo-belge formé par l’inénarrable Bouli Lanners et Wim Willaert, le musicien de Nieuport qu’on a découvert voici une quinzaine d’années dans «<UN>Quand la mer monte<UN>» de Yolande Moreau.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern