Un élu parisien dézingue le Tour de France des «hypers dopés» et crée la polémique (vidéo)

Tadej Pogacar, en jaune au Tour de France 2020.
Tadej Pogacar, en jaune au Tour de France 2020. - BelgaImage

Jacques Boutault s’est complètement lâché sur CNews au moment d’évoquer le Tour de France 2020. Avec ses mots durs, le conseiller EELV (Europe Écologie Les Verts) à la mairie de Paris Centre a créé une grosse controverse. Présent en vidéoconférence, l’élu français a donc commencé par reconnaître le caractère « festif » et « populaire » du plus grand rendez-vous cycliste de l’année. Pour ensuite s’attaquer à son aspect très polluant, comme l’épingle le Huffington Post.

Sur CNews, le membre du parti écologiste français a ensuite vertement critiqué le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme : « Il le dit Christian Prudhomme, il y a 35 % de chômeurs, on va pas leur donner du boulot, on va leur faire regarder le Tour de France et leur filer des goodies. Christian Prudhomme est là pour faire rêver les Français, il fait son job. Il leur file des gadgets inutiles, il leur vend un spectacle. N’empêche qu’on ne leur donne pas de boulot en attendant. Ils restent dans leur canapé à rêver à des exploits de types hyper dopés qui ne gagnent que parce qu’ils se font changer leur sang dans des cliniques ».

Grosse polémique sur la toile

Un amalgame rapide qui tend à mettre tous les cyclistes dans le même sac, à savoir celui des sportifs qui dopent leurs performances à l’aide de produits interdits par les instances du sport. Jacques Boutault, quelque peu rattrapé par le journaliste en plateau, a surenchéri en évoquant le dopage mécanique, fait de « micromoteurs cachés dans les cadres des vélos ».

Toujours est-il que les propos de l’élu parisien ont rapidement été repris sur la toile. La séquence vidéo, diffusée sur Twitter et d’ores et déjà vue à plus de 400.000 reprises, a provoqué les réactions de nombreuses personnalités : des journalistes sportifs aux cyclistes en passant par des politiciens. Petite revue des réactions dénichées sur la toile, alors que l’Union Nationale des Cyclistes Professionnels réfléchit aux suites judiciaires à donner à cette controverse :

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.