La nostalgie, ça se danse

André Manoukian et Bruno Guillon vont nous faire replonger dans un univers endiablé
!
André Manoukian et Bruno Guillon vont nous faire replonger dans un univers endiablé ! - FR3

Ils datent de Mathusalem. Les parents – ou grands-parents – se sont trémoussés sur ces tubes jaunis par le temps. Ils servaient de bandes-son aux Golden Sixties. À l’époque, la jeunesse rompt avec la musique de papa. Elle n’écoute que ses idoles. Il lui faut des danses pour casser la baraque. Le twist d’abord, dans les années 60, le disco ensuite dans les années 80, émergent et enflamment filles et garçons dans ce qu’on appelait d’abord les surprises-parties puis les virées en boîte, sous une avalanche de sunlights et de décibels crachés par des baffles plus hauts que les danseurs....

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète