Trump s’en prend à Meghan Markle et souhaite «bon courage» au prince Harry

BelgaImage
BelgaImage

« Je ne suis pas un de ses fans », a déclaré le locataire de la Maison Blanche, interrogé sur les récents propos de l’actrice. « Je souhaite bon courage à Harry, parce qu’il va en avoir besoin », a-t-il ajouté. Dans un message vidéo diffusé mardi 22 septembre sur ABC, à l’occasion de la publication de la liste des « 100 personnalités » de l’hebdomadaire Time, l’actrice et son mari ont, sans jamais citer Donald Trump, souligné combien le scrutin du 3 novembre était à leurs yeux crucial.

>« Il est temps d’agir » : à la télévision, Meghan et Harry appellent à voter pour la présidentielle aux États-Unis (vidéo)

« Tous les quatre ans, on nous dit   : ‘C’est l’élection la plus importante de notre vie’. Mais celle-ci l’est vraiment. Lorsque nous votons, nos valeurs sont en jeu, nos voix se font entendre », a déclaré l’actrice métisse. « Il est crucial de rejeter les discours de haine, la désinformation et les attaques en ligne », a de son côté déclaré le prince Harry.

L’actrice qui avec son époux a cessé d’être un « membre actif » de la famille royale britannique, était déjà sortie de sa réserve début juin pour s’exprimer sur la mort de George Floyd et plus largement sur le racisme et les violences policières aux États-Unis.

AFP

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern