À la télé ce soir: «Sauver ou périr» ou «Chef contre chef» (vidéo)

Belgaimage
Belgaimage

« Sauver ou périr », à 20h35 sur la Une

Franck est devenu pompier à 18 ans. Heureux auprès de Cécile, sa femme, il est l’heureux père de jumelles. Sa vie bascule quand, un jour, il doit circonscrire un incendie. Le feu met en danger ses hommes et dans un geste courageux, il se sacrifie. Atteint à la colonne vertébrale, il est brûlé au visage…

« Chef contre chef », à 20h30 sur RTL-TVI

Cyril Lignac et Jean-François Piège s’affrontent au cours de duels de haute volée autour de plats traditionnels italiens. À Naples, les deux chefs se lancent dans un road trip dans des lieux emblématiques de la cuisine locale, avant de réaliser un repas d’exception inspiré de leur séjour.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Chantons sous la pluie », à 20H50 sur FRANCE 5 – quatre étoiles

de Stanley Donen et Gene Kelly (1952)

La meilleure comédie musicale de l’histoire hollywoodienne, de très très loin et sans aucune espèce de concurrence, tant c’est brillant, léger et parfaitement cohérent puisque ça se passe sur un plateau de tournage évoquant le passage du muet au parlant. Une idée de génie qui rend le film unique et même parfaitement supportable au regard (et aux oreilles…) des pires détracteurs du genre.

« Démineurs », à 22H55 sur ARTE – quatre étoiles

de Kathryn Bigelow (2008)

Une pluie d’Oscars et des recettes confidentielles : voilà le verdict pour le moins contrasté pour un film d’exception au budget (heureusement) réduit, qui confirme qu’il n’est jamais facile ni – davantage encore – de bon ton d’évoquer une « sale guerre » comme celle d’Irak.

« Deepwater Horizon », à 20H00 sur CLUB RTL – trois étoiles

de Peter Berg (2016)

Changement de registre mais pas de technique car dans le domaine du spectaculaire, on savait déjà que le gaillard savait y faire. Sans voyeurisme ni surenchère au niveau des effets spéciaux, l’ouvrage se veut tout simplement réaliste et fidèle à la trame des faits, en retraçant ce qui fut la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire des États-Unis.

« Le labyrinthe du silence », à 20H55 sur ARTE – trois étoiles

de Giulio Ricciarelli (2014)

L’instruction du « second procès d’Auschwitz » a servi de base au script de ce sincère « mea culpa » teuton coécrit et réalisé par un Milanais formé à l’école de théâtre bavaroise. Une vraie révélation ! La reconstitution de l’ambiance dans la RFA de la fin des années 50 est exceptionnelle et l’ouvrage hautement révélateur. On ne répétera jamais assez combien le rôle du cinéma dans le travail de mémoire collective est essentiel.

« Le magot de Josefa », à 21H00 sur TV5 MONDE – deux étoiles

de Claude Autant-Lara (1963)

Anna Magnani tient magistralement tête à Bourvil et Pierre Brasseur dans cette adaptation du roman de Catherine Claude. Une rareté qui, loin de figurer parmi les chefs-d’œuvre de l’auteur de « La traversée de Paris », « En cas de malheur », « Le diable au corps » et autre « Franciscain de Bourges », se redécouvre quand même avec une amusante curiosité.

 
  • Diana: son rêve, ses amours, sa tragédie

    La princesse Diana photographiée en 1996.

    La quatrième saison de « The Crown » sera prochainement disponible. La famille Windsor va s’agrandir et accueillir un nouveau personnage : la future épouse du prince Charles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern