Viré de France Télévisions, Patrick Sébastien répond aux accusations de son ancienne patronne Delphine Ernotte

Capture d’écran - YouTube
Capture d’écran - YouTube

Patrick Sébastien et France Télévisions, c’est du passé. Pour autant, l’animateur ne semble toujours pas avoir entièrement digéré cette éviction. Alors, quand Delphine Ernotte a fait une sortie dans la presse à ce propos, ça n’a pas traîné pour que Patrick Sébastien s’emporte et réponde – dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux – aux propos tenus par la patronne du groupe France Télévisions auprès de Forbes.

>Pour France Télévisions, Patrick Sébastien est le seul responsable de son départ

Dans cette interview, Delphine Ernotte évoquant pour la première fois publiquement les raisons qui l’ont poussée à se séparer de l’animateur français à la tête du « Plus grand cabaret du monde ». Elle raconte que Patrick Sébastien a refusé de moderniser ses émissions, à commencer par son show phare du samedi soir. « J’aurais sincèrement préféré qu’il nous dise : ‘Ok je comprends, on bosse’. On l’aurait toujours à l’antenne », détaille-t-elle.

Entre ironie et rancœur

Patrick Sébastien n’a pas apprécié la sortie de son ancienne patronne. Il lui a donc fait savoir dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux ce vendredi 2 octobre. Pour lui, il n’est pas juste de lui faire porter le chapeau de cet arrêt de collaboration : « Quand quelqu’un se fait virer de quelque part, le premier qui est responsable, c’est quand même celui qui le fout à la porte ». Ensuite, comme le souligne Europe 1, Patrick Sébastien joue la carte de l’anaphore en multipliant les « je suis responsable ». Le ton se veut cinglant :

« Je suis responsable d’avoir voulu continuer cette émission comme elle était, parce qu’elle faisait plaisir à des millions de gens. Je suis responsable, c’est vrai, du Réveillon du 31 décembre où pendant des années on a battu TF1 avec le service public… jusqu’à ce que je m’en aille ».

« Je suis responsable »

Patrick Sébastien raconte ensuite les raisons qui, selon lui, ont mené à son départ. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas sur la même longueur d’ondes que Delphine Ernotte : « Je suis responsable surtout d’avoir fait de la télévision, non pas pour ceux qui la dirigent, mais pour ceux qui la regardent. Je suis responsable bien sûr de ne pas avoir ciré les pompes des gens importants. Je suis responsable de ma liberté d’artiste ». Ce samedi 3 octobre, France 2 diffusait « Spectaculaire », une version nouvelle du « Plus grand cabaret du monde » qui ne se présente bien sûr pas comme telle et qui est désormais animée par Jean-Marc Généreux. Patrick Sébastien conclut donc par un tacle appuyé à destination de ce nouveau programme :

« Je suis responsable aussi de l’héritage, malgré moi. Dans la nouvelle que vous allez voir, qui s’appelle Spectaculaire, vous allez retrouver plein de numéros que vous avez déjà vus dans Le plus grand cabaret du monde. C’est malgré moi, mais reconnaissez que c’est quand même très généreux de ma part ».

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern