Crimes passionnels: quand les femmes belges tuent

Photonews
Photonews

Le 4 août dernier, l’alerte info est lancée : Ilse Uyttersprot, l’ancienne bourgmestre CD&V d’Alost, a été retrouvée morte à son domicile. Le suspect numéro un n’est autre que son compagnon du moment. Un destin tragique, mais un fait divers tristement banal. En 2019, 23 femmes sont mortes parce qu’elles étaient femmes. En 2020, elles sont déjà au moins douze, selon le recensement non exhaustif de « Stop féminicide ». En 2016, l’IWEPS révélait d’ailleurs qu’en Wallonie, « dans cinq affaires d’homicides conjugaux sur six, le prévenu était un homme ». Il...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern