Grâce à un chercheur de métaux, elle retrouve son alliance… 40 ans après l’avoir perdue sur une plage

Capture d’écran
Capture d’écran

Elle n’y croyait plus et pourtant… Au mois de juillet dernier, un chercheur de métaux s’adonnait à sa passion sur une plage des Côtes-d’Armor, en Bretagne, à Plouha. Après avoir sillonné le rivage, son détecteur de métaux s’anime. Nicolas Kasprzyk vient en effet de découvrir une alliance, camouflée entre des pierres, rapporte 20Minutes. En la ramassant, il découvre une inscription gravée à l’intérieur, « Jean-René à Anne, le 31 août 1974 », accompagnée de deux cœurs.

Pour tenter de retrouver sa propriétaire, l’homme publie une photo du bijou sur Facebook. Et grâce à la magie des réseaux sociaux, la dame est identifiée en quelques heures. Celle-ci vit avec son mari dans l’Indre, à plus de 500 kilomètres du lieu de la trouvaille.

À la fin du mois de septembre, le chercheur de métaux a finalement remis l’alliance à Anne sur la plage bretonne, alors qu’elle avait été perdue en 1980. « Retrouver mon alliance 40 ans après, ça fait bizarre. Je me suis assise et j’ai pleuré. (…) Je l’avais perdue en aidant mes enfants, qui étaient tombés du canot pneumatique, à remonter dans l’embarcation. Les enfants jouaient, je ne me suis même pas rendue compte sur le coup que j’avais perdu ma bague. C’est un quart d’heure après que je m’en suis aperçue  », a-t-elle raconté. Impossible par la suite de la retrouver.

Pour ne plus perdre sa bague, retrouvée pratiquement intacte, la propriétaire pense désormais à la porter autour du cou, au bout d’une chaîne, ajoute 20Minutes. Nicolas Kasprzyk quant à lui n’en est pas à son coup d’essai, il avait déjà retrouvé et restitué une autre alliance.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.