François Cluzet dézingue Fabrice Luchini après ses propos sur le couvre-feu: «Fermez-la» (vidéo)

C’est un coup de gueule qui vient du cœur. Après avoir traité Jean-Marie Bigard d’« abruti total » à la fin du mois de septembre suite aux prises de position controversées de l’humoriste en marge de la pandémie de coronavirus, François Cluzet avait cette fois Fabrice Luchini dans son viseur. Ce dernier avait pris la parole sur les réseaux sociaux suite à la décision du gouvernement Macron d’imposer un couvre-feu de 21 heures à 6 heures dans les grandes villes de France. Une mesure qui n’arrange pas certains secteurs comme celui de l’Horeca ou celui du monde du spectacle.

> Avec le couvre-feu, Fabrice Luchini vilipende le gouvernement français (vidéo)

Ce vendredi 16 octobre sur RTL, François Cluzet a poussé un énorme coup de gueule contre Fabrice Luchini après ses propos controversés sur le couvre-feu. L’acteur de 65 a vertement critiqué les propos de son compère comédien, comme l’épingle Télé-Loisirs. D’abord ironique, il a dit : « Fabrice Luchini rejoint la cohorte de ceux qui ont fait des études et qui semblent très compétents. Il faut Luchini comme Premier ministre, il faut aussi prendre Bigard comme ministre de la Santé, Pascal Praud aux Affaires étrangères et Zemmour à l’Intérieur ! Voilà des gens qui savent de quoi ils parlent ! »

Exit l’ironie ensuite, François Cluzet s’étonne plutôt qu’on ne fasse pas confiance à ceux qui nous gouvernent et qu’on préfère porter de l’attention à ceux qui en connaissent nettement moins : « Vous croyez que ça nous amuse ? J’ai cinq enfants, vous croyez franchement que je vais leur dire qu’on ne va pas écouter le gouvernement ? Je m’en réfère à ceux qui sont plus à même de nous dire comment il faut faire face à un fléau dont on ignore tout. Derrière par populisme et par facilité, il y a toujours quatre cons qui viennent dire : ‘Bah non, il ne faut pas faire ça !’ Mais fermez-la ! On s’en fout ! On est déjà dans une période assez anxiogène ! On n’a pas besoin qu’il y ait un tas de connards qui viennent dire ça ! Ces gens-là rajoutent à l’anxiété ! Tous ces gens-là nous font un mal fou ! » À bon entendeur…

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern