Le prince Harry et Meghan Markle: une première photo officielle dévoilée depuis leur retrait de la famille royale

BelgaImage
BelgaImage

Une image en noir et blanc sur laquelle aucun détail n’a été négligé, que ça soit par le photographe Matt Sayles ou par le duc et la duchesse de Sussex. À l’occasion de l’événement organisé par le Time et durant lequel le couple animera les débats qui porteront sur la possibilité de créer « un monde numérique plus bienveillant », le prince Harry et Meghan Markle ont posé pour une photo officielle qui est le premier cliché de ce type depuis leur retrait de la famille royale et leur déménagement aux États-Unis.

Le photographe n’a pas été choisi par hasard. Il s’agit de Matt Sayles, un homme qui se définit comme un artiste capable de « créer des images qui reflètent une image plus inclusive de la beauté et met en valeur l’histoire des gens et des communautés qui sont sous-représentées ». Un photographe engagé, donc, à l’heure où Meghan Markle a choisi de s’exprimer, à plusieurs reprises dans les médias, au sujet des inégalités raciales qui ont pu éclater outre-Atlantique et qui existent aussi en Grande-Bretagne.

En plus de ce choix du photographe, Meghan Markle a aussi fait très attention à la façon dont elle apparaît sur ce cliché en noir et blanc. L’épouse du prince Harry porte un tailleur noir Alexander McQueen. Elle portait le même ensemble en février 2018 lors de son premier engagement officiel pour la famille royale britannique, quelques mois avant de se marier avec le prince Harry, comme le rappelle BFMTV. En plus de ce tailleur, Meghan Markle porte une montre Cartier qui appartenait à la princesse Diana. Puissante symbolique.

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern