Ils donnent à leur fille le nom d’un fournisseur internet pour avoir le wifi gratuit pendant 18 ans

Ils donnent à leur fille le nom d’un fournisseur internet pour avoir le wifi gratuit pendant 18 ans
BelgaImage

Lorsqu’un bébé arrive au monde, c’est un moment un peu magique mais aussi parfois un casse-tête. En effet, c’est à ce moment-là qu’arrive la question fatidique : quel nom lui donner ? Mais en Suisse, un fournisseur de réseau internet, Twifi, a trouvé une réponse toute prête. « Nommez votre enfant Twifia ou Twifius », encourage-t-il. En échange, la famille bénéficierait d’une connexion internet pendant 18 ans, autrement dit jusqu’à l’arrivée de l’enfant à l’âge adulte. Cela pourrait faire penser à une blague et pourtant, un couple de nouveaux parents viennent de prouver le contraire.

« Il existe tellement de prénoms bien pires que cela »

Il y a peu, un futur père d’une petite fille de 35 ans a vu l’annonce et a été interloqué. Est-ce une vraie proposition ? Puisqu’il doutait du fait que c’était sérieux, il a contacté Twifi. Réponse : le fournisseur s’engage bel et bien à remplir sa part du contrat en échange d’un certificat de naissance pour prouver que le nom a été donné.

Cet homme a donc soumis l’idée à sa femme et selon ce que raconte la petite famille dans la presse suisse, cela a été longuement débattu. Mais finalement, l’appât du gain étant trop fort, ils optent pour le prénom Twifia. « Il existe tellement de prénoms bien pires que cela. Au plus nous prononçons ‘Twifia’, au plus ce nom sonne bien », se convainquent-ils. Malgré tout, ils disent vouloir garder l’anonymat, de ne pas vouloir se justifier malgré les questions qui leur sont posées mais également de ne pas être totalement à l’aise avec ce choix.

Twifi, de son côté, n’a pas manqué de profiter de l’événement pour en faire sa publicité. Philippe Fotsch, le patron de l’entreprise, a quant à lui juré que parole sera tenue. La famille aura donc internet gratuit jusque 2038, même si Twifi fait faillite. « C’est une question d’honneur », estime Philippe Fotsch. D’ici cette date-là, Twifia aura un compte épargne où ses parents mettront l’argent qui auraient normalement dû servir au payement d’une connexion internet. Selon les prix actuels de Twifi, cela ferait un total de 4.700€ récoltés sur 18 ans si la famille avait choisi l’abonnement de base du fournisseur. Avec l’abonnement le plus complet, Twifia pourrait par contre commencer sa vie avec près de 10.000€.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.