Présidentielle 2024: des sosies de Meghan et Harry ont participé à une fausse campagne électorale (photos)

À quelques jours de l’élection présidentielle américaine, les sorties dans les médias de personnalités incitant à voter pour un candidat ou l’autre se multiplient. Meghan Markle et le prince Harry s’y sont également mis, rappelant à plusieurs reprises aux Américains l’importance du vote. Des interventions qui leur ont d’ailleurs valu de nombreuses critiques. Si le scrutin de cette année approche à grands pas, le site Ladbrokes a déjà ouvert ses paris pour la prochaine élection présidentielle, qui aura lieu en 2024.

Et au vu des nombreuses déclarations de la duchesse de Sussex concernant les élections et la politique, certains pensent qu’elle pourrait se présenter au prochain scrutin. C’est pourquoi le nom de Meghan Markle se trouve dans la liste des futurs candidats à la présidentielle américaine de 2024 sur le site de paris. Pour l’instant, Joe Biden (candidat démocrate) et Mike Pence (colistier de Donald Trump, républicain) arrivent en tête des paris pour 2024, avec une cote de 5/1 chacun, ce qui représente une probabilité de voir ce pari se réaliser de 16,7 %, rapporte le site Histoires Royales. Arrive ensuite Kamala Harris, l’actuelle colistière de Joe Biden, avec une probabilité de 14,3 %.

Politiciens et célébrités

Plus loin derrière eux apparaissent de nombreux membres de la famille de l’actuel président américain tels que Donald Trump lui-même (s’il n’est pas réélu cette année), Ivanka Trump et Donald Trump Jr. Michelle Obama est également présente dans la liste, tout comme l’acteur Dwayne Johnson. Plus surprenant, le nom de Meghan Markle, qui a pour l’instant 2 % de chance de remporter les paris sur le site, avec une cote actuelle de 50/1.

Aimant cette idée, Ladbrokes a carrément lancé une fausse campagne électorale, « Making Meghan Great Again », en faveur de la duchesse de Sussex. Pour l’illustrer, des sosies de Meghan et Harry ont été mobilisés pour représenter la campagne fictive, indique Histoires Royales. Ils ont aiani été photographiés dans des lieux symboliques de Londres, comme si Meghan et Harry étaient en campagne.

« Bien qu’il ne soit pas fan d’elle, Trump nous a montré que les anciennes stars de la télévision ont une grande tradition de victoire aux élections américaines. Depuis qu’elle a abandonné ses fonctions royales en janvier, Meghan a montré qu’elle n’avait pas peur de commenter la politique, donc la voir entrer dans la course en 2024 ne serait peut-être pas une surprise », a expliqué Jessica O’Reilly, travaillant chez Ladbrokes.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern