À la télé ce soir: «La fureur de vivre» ou «La vengeance dans la peau» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« La fureur de vivre », à 21H05 sur LA TROIS

Nouveau venu dans la ville, Jim Stark est victime des railleries de ses camarades de lycée. Ses seuls amis sont deux adolescents mal dans leur peau. Buzz, chef d’une petite bande, provoque Jim : ils devront rouler vers un précipice et sauter au dernier moment de leur véhicule respectif…

« La vengeance dans la peau », à 21h55 sur AB3

À Moscou, Jason Bourne, ancien de la CIA, est traqué par un tueur envoyé par ses ex-employeurs. Ceux-ci ont par ailleurs utilisé ses empreintes pour l’impliquer dans l’élimination d’un indicateur qui allait les confondre à Berlin. L’agent Pamela Landy, qui ignore ces manipulations, est chargée de l’arrêter…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Mais où est donc passée la 7e compagnie ? », à 21H15 sur TMC – quatre étoiles

de Robert Lamoureux (1973)

« Qu’est-ce qu’il nage bien, le chef ! », « Allô Églantine, ici Mirabelle… », « J’ai glissé, chef… » : les facéties du fameux chef Chaudard et des soldats Tassin et Pithiviers sur fond de débâcle en mai 40 ont fait hurler de rire des générations entières. L’amusante histoire d’un film culte au succès inattendu dont les critiques négatives de l’époque furent balayées par les vivifiants torrents du bouche-à-oreille.

« La fureur de vivre », à 21H05 sur LA TROIS – trois étoiles

de Nicholas Ray (1955)

Ce drame social d’une intensité peu commune fut le film culte de toute une génération. Selon le souhait de la production, Marlon Brando aurait dû tenir le rôle principal, mais Nicholas Ray s’est laissé convaincre par son collègue Elia Kazan, qui venait de réaliser « À l’est d’Eden » avec le même James Dean, qui disparut tragiquement à l’âge de 24 ans à peine, alors que les deux films étaient encore à l’affiche.

« Spy Game, jeu d’espion », à 1H15 sur ARTE – trois étoiles

de Tony Scott (2001)

Un vrai film d’espionnage dans la mesure où son récit, palpitant d’un bout à l’autre, garde toujours les pieds sur terre sans aucun gadget ni effet de manche : la rencontre entre Robert Redford et Brad Pitt du même côté de la caméra avait vraiment du bon. Sans doute le meilleur film du regretté natif de North Shields.

« Thérèse Desqueyroux », à 20H55 sur ARTE – deux étoiles

de Claude Miller (2012)

Cinquante ans après celle de Georges Franju avec Emmanuelle Riva, cette nouvelle adaptation d’un beau classicisme du célèbre roman de François Mauriac est aussi le dernier de son auteur : un film d’ambiance très réussi où Andrey Tautou se démarque joliment de ses manies.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.