L’histoire à table des huîtres de prairie

DR
DR

On pourrait appeler cela une délicatesse, dégustée depuis des milliers d’années partout sur la planète. Dans l’Ouest américain, du côté des Rocky Mountains (les montagnes Rocheuses), on les surnomme « huîtres de prairie ». En France, on les appelle « rognons blancs », « animelles » ou « amourettes ». On veut bien sûr parler d’un type très particulier d’abats, les testicules de taurillon, parfois de verrat, de sanglier, de bélier ou de buffle aux States. Ces glandes génitales sont pelées, mises à tremper pendant plusieurs heures dans de l’eau froide...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern