Petite histoire d’un grand tableau belge: «Baigneuse»

«Baigneuse», 1910, Léon Spilliaert.
«Baigneuse», 1910, Léon Spilliaert. - DR

La mer ondule de vagues bleues et noires, sombres et ténébreuses. Une jeune femme en maillot de bain est assise devant cette masse agitée et angoissante. Elle semble recevoir ses mouvements en plein corps, son ventre se creuse comme sous le choc. Elle nous apparaît de dos, dès lors lointaine et inatteignable. Souffre-t-elle de solitude ? De dépression ? Elle est seule face au monde marin grouillant, assise sur les rebords rectilignes d’un grand escalier. Deux univers s’affrontent et s’équilibrent dans une composition épurée et géométrique aux dimensions existentielles. Le monde...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern