Window Swap, le site web qui permet de voyager partout dans le monde malgré le coronavirus

La vue depuis un appartement de Bichkek, la capitale du Kirghizistan.
La vue depuis un appartement de Bichkek, la capitale du Kirghizistan. - Capture d’écran - Window swap

.En un clic, on passe du Canada au Kirghizistan. Le clic suivant nous emmènera en Inde, au Brésil ou quelque part en Afrique ou en Océanie. Pour mieux revenir en Europe et découvrir les vues depuis les fenêtres d’autres citoyens du monde. Le site internet Window Swap permet aux personnes qui vivent un nouveau confinement sur fond de crise du Covid-19 de continuer à voyager, au moins virtuellement. Le projet web, lancé par un couple de Singapour, propose des vidéos qui montrent la vue extérieure depuis un logement.

Et il y a de tout parmi les propositions : que l’on soit à New Yok ou à Buenos Aires, à Shanghai ou à Saint-Petersbourg, il y en aura pour tous les goûts. Des vues dégagées, des vues campagnardes, des vues citadines ou des vues étriquées, Window Swap propose un véritable panel de possibilités à l’internaute qui s’y perd et qui, à force de clics, y passer un moment plus que long que ce qu’il avait initialement prévu.

Le principe épinglé par le Huffington Post est simple : Window Swap propose à toute personne qui le désire la possibilité de télécharger sur la plateforme une vidéo statique de dix minutes qui donne à voir la situation qui se présente à sa fenêtre. Un projet participatif où l’on peut voyager toutes les secondes si on clique sur l’option « ouvrir une autre fenêtre quelque part dans le monde ». Dépaysement garanti ! Si l’aventure vous dit, vous pouvez enregistrer dix minutes de votre vue et l’envoyer à la plateforme.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern