L’émission culte «Y’a que la vérité qui compte» prépare son retour en télé (vidéo)

Laurent Fontaine et Pascal Bataille sur le plateau de «
Y’a que la vérité qui compte
».
Laurent Fontaine et Pascal Bataille sur le plateau de « Y’a que la vérité qui compte ». - Capture d’écran

Diffusé entre 2002 et 2006 sur TF1, le programme de Pascal Bataille et Laurent Fontaine « Y’a que la vérité qui compte », se refait depuis peu une seconde jeunesse sur les réseaux sociaux.

Le compte Facebook Imineo, diffuseur de contenus vidéos, rediffuse en effet régulièrement des extraits remontés des épisodes de l’émission, et ça cartonne. « Dès la mise en ligne en septembre, j’ai reçu des dizaines de messages par jour sur mes réseaux sociaux pour me demander des nouvelles », a expliqué Laurent Fontaine au Parisien, « Aujourd’hui, tout le monde m’en reparle, de ma boulangère à mon fils qui a 20 ans… Ça prouve que ces histoires intimes, dans lesquelles tout le monde peut se reconnaître, sont intemporelles ».

Pour rappel, le principe de « Y’a que la vérité qui compte », parfois critiqué par le passé, était de faire se rencontrer deux personnes sur le plateau, dont une ne savait pas qui l’avait fait venir dans l’émission. L’invité en question se retrouvait devant le public, face à un rideau, derrière lequel était installé son interlocuteur mystère, qui lui révélait ensuite, via écrans interposés, qui il était et pourquoi il l’avait fait venir. Pendant quatre ans, toutes sortes d’histoires ont ainsi été dévoilées devant Laurent Fontaine et Pascal Bataille, de celle d’un père ayant abandonné sa fille à celle d’une copine voulant reconquérir son ex, en passant par le frère inconnu désirant rencontrer sa sœur, entre autres.

De retour sur Facebook depuis septembre, le programme cumule donc les millions de vues. De quoi donner des envies de come-back au duo d’animateurs de l’époque, et à la société qui a racheté les images du programme, Studio 120. Au Parisien, le patron de la boîte Benoît Buia a confié son intérêt pour un retour en télé : « Compte tenu de l’engouement et de la demande des internautes, pourquoi ne pas mettre sur pied un projet ? Deux groupes de médias privés sont intéressés même si, pour l’instant, rien n’est concret ». On n’aura pas plus d’informations pour l’instant, mais Laurent Fontaine et Pascal Bataille sont visiblement partants eux aussi. « Nous en avons parlé avec Pascal », a confirmé le premier des deux, imaginant notamment « un prime time pour les 20 ans du programme ». Même son de cloche chez Pascal Bataille, qui « plaisir à réenregistrer ». « Mais, il faudra, cette fois, une vigilance accrue avec la caisse de résonance des réseaux sociaux, qui n’existaient pas à l’époque. Il faudra encore plus protéger les participants aujourd’hui », a-t-il prévenu.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.