Ivanka Trump souhaiterait «devenir la première femme présidente des États-Unis»

Belgaimage
Belgaimage

Depuis que son père est devenu président des États-Unis, Ivanka Trump fait elle aussi partie du paysage politique américain. Elle est en effet devenue une proche conseillère de Donald Trump durant les quatre ans de son mandat, auquel il s’accroche coûte que coûte. Mais maintenant qu’un nouveau président a été élu en la personne de Joe Biden, Ivanka va devoir envisager une reconversion professionnelle, rapporte 7sur7.

Et selon des informations du JDD, la jeune femme n’a pas l’intention de redevenir une femme d’affaires et de se consacrer à sa propre marque de chaussures, comme elle le faisait auparavant. « Elle n’a pas envie de quitter le pouvoir pour retourner vendre des chaussures », explique ainsi une source au JDD. Comme son papa, elle se destine désormais à une carrière en politique. « Elle aimerait même devenir la première femme présidente des États-Unis dès 2024 ».

Ivanka aurait d’ailleurs passé un accord avec son mari Jared Kushner, également conseiller de Donald Trump, pour se présenter à l’élection présidentielle américaine avant lui, indique le journaliste et écrivain Michael Wolff. « La première femme présidente (…) ne sera pas Hillary Clinton, ce sera Ivanka Trump  », aurait-elle dit à son époux. La famille Trump n’a décidément pas l’intention de se faire oublier.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern