Les internautes frappés par le comportement de Lola après le confort de Koh-Lanta: «Elle est malade ou quoi?»

Les internautes frappés par le comportement de Lola après le confort de Koh-Lanta: «Elle est malade ou quoi?»
TF1

Comme à chaque saison de Koh-Lanta, après la réunification des équipes, il existe une épreuve à la saveur toute particulière. Pour ceux qui remportent ce défi de confort, un énorme banquet les attend. Cette année, c’est Lola et Fabrice qui ont eu la chance de pouvoir en profiter suite à leur victoire de vendredi dernier. Au menu : des fruits et des légumes, de la charcuterie, des sucreries… De quoi faire tourner la tête de Lola. « Tout ce que je m’imagine manger en rentrant chez moi… ça y était ! », a-t-elle déclaré. Cela lui a même donné une idée qui a été ensuite largement dénoncée sur les réseaux sociaux.

Pastèque + pâte à tartiner : un drôle de mélange

Face à un tel buffet, Lola n’a manifestement pas su où en donner de la tête. La fin de l’aventure approchant, la faim se fait clairement sentir et elle a voulu goûter de tout en même temps. C’est ainsi que la jeune femme a pris l’initiative de manger notamment un morceau de pastèque avec un accompagnement pour le moins original : de la pâte à tartiner.

L’association a immédiatement fait réagir les téléspectateurs, dont certains qui se sont même exprimés sur Twitter pour confier leur désapprobation (parfois ironique). « J’espère que vous avez viré Lola de l’émission pour son mélange pastèque Nutella », commente l’un d’entre eux. « Lola a remporté le confort et a dégusté des pastèques... au Nutella... Une immondice ! », confie un autre. « Mais elle est malade ou quoi ? D’où tu mets du Nutella sur de la pastèque », écrit encore un internaute en précisant que son commentaire est volontairement « décalé ». « Lola, je l'adore. Mais si elle refait le coup de manger sa pastèque avec de la Nutella par-dessus, Faudra la virer ! Désolé, mais c'est insupportable de voir ce mélange », affirme un dénommé Jean-Paul sur un ton plus dur.

A noter qu’il ne s’agit pas de la première fois qu’un candidat se fait remarquer en termes de gastronomie. Lors de la saison précédente, Inès avait fait preuve d’une culture générale très faible au niveau des fruits. « C’est des oranges ça non ? », avait-elle demandé à Naoil. « Je ne connais pas ça, j’en ai jamais pris. Je ne mange pas de fruits chez moi, je n’arrive pas à les ingérer dans leur forme naturelle ». Elle avait ainsi confié n’avoir jamais mangé de kiwi, d’ananas ou de pastèque auparavant.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Complotistes, les anti-vaccins?

    Kenzo Nera répond à nos questions sur le complotisme des anti-vaccins.

    Kenzo Nera, chercheur FNRS en psychologie sociale à l’ULB est spécialisé dans l’étude du phénomène conspirationniste.

  • spidey-1024x576

    «Spider-Man Miles Morales»: une suite réussie?

    Pour accompagner le lancement de sa nouvelle PlayStation 5, Sony a choisi de faire de la suite de son jeu « Spiderman » la star de son line-up.

  • Alexandre Dumas père ISOPIX_25705874-001

    Petites histoires du grand Dumas: premier épisode

    Le 5 décembre, il y aura 150 ans que disparaissait le père des « Trois mousquetaires ». Sélection d’une série d’anecdotes parmi les centaines ayant émaillé une vie flamboyante.

  • Lithographie de Victor Mignot datant de 1897.

    Bruxelles racontée par les affiches d’autrefois

    Eric Van den Abeele propose une superbe balade richement illustrée des hauts lieux du commerce, du divertissement, du sport et de la culture de la capitale par le prisme des publicités, placards et estampes murales qui ornaient les murs de la ville entre 1820 et 2020.