Fabrice et sa chemise à fleurs ont fait le buzz tout au long de «Koh-Lanta»: «Je n’ai pas fait exprès» (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Sur Twitter, les mots « chemise » et « Fabrice » sont largement accolés. Il faut dire que l’aventurier de « Koh-Lanta » n’a eu de cesse d’épater les internautes et les téléspectateurs, participant aux épreuves d’immunité en chemise, sans que cela ne semble le déranger. Sur le camp, le quinquagénaire du Nord rivalisait aussi d’élégance. Le buzz a pris et Fabrice en est le premier étonne, lui qui n’avait pas du tout planifié que cette chemise puisse le rendre populaire : « Je n’ai pas fait exprès ! Je voulais des manches longues à la base, je voulais une chemise en jean, un peu à la Denis Brogniart. J’ai passé commande, mais elle n’est jamais arrivée ».

>Les internautes frappés par le comportement de Lola après le confort de Koh-Lanta: «Elle est malade ou quoi?»

Résultat, au moment de donner son sac d’aventure à la production lors du tournage du portrait, Fabrice a ouvert sa garde-robe et a pris la première chemise qui lui passait sous la main. Des fleurs garnissent le tissu... « J’ai pris la première chemise que j’avais dans mon armoire. J’ai demandé l’avis des journalistes et on m’a dit : ‘Pourquoi pas, ça peut marcher », dit-il à Purepeople, relayé par Sudpresse.

L’aventurier de 54 ans éliminé ce vendredi 13 lors d’une épreuve d’immunité durant laquelle il ne portait pas sa chemise porte-bonheur conclut : « Je ne voulais pas faire le flambeur. Quand j’ai sorti ma chemise le premier soir, ils m’ont tous dit : ‘Wahou, tu vas en soirée ?’. J’ai répondu que j’allais voir Denis, qu’il fallait que j’ai la classe. Et quand Denis m’a vu arriver, il n’en croyait pas ses yeux. Il m’a dit : ’Chapeau Fabrice, t’as la classe toi.’ »

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.