Accueil Édito

Saint Nicolas sera prudent

L’édito de Benoit Franchimont.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 2 min

C’est une mesure symbolique, bien sûr, mais qui fait du bien. Le gouvernement a très sérieusement adressé un message à saint Nicolas, pour l’informer que le couvre-feu serait levé, pour lui et le Père Fouettard, la nuit du 5 au 6 décembre, pour permettre la distribution des jouets. On sourit, mais on applaudit le message. En ces temps difficiles, prendre soin des enfants, qui comprennent tout ce qui se passe bien mieux qu’on ne l’imagine, est une priorité. Mais cette Saint-Nicolas 2020 ne sera pas comme les autres, et les grands-parents, les premiers, doivent encore garder leurs distances, même si c’est extrêmement difficile. La règle ne changera pas d’ici là : un seul contact rapproché est autorisé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs