Très agité lors d’une conférence de presse surréaliste, l’avocat de Donald Trump en perd sa teinture de cheveux (vidéo)

Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse à Washington le 19 novembre 2020.
Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse à Washington le 19 novembre 2020. - Abacapress

Le clan Trump n’a toujours pas accepté sa défaite lors de l’élection présidentielle américaine. Alors que Joe Biden travaille déjà à son futur mandat, Donald Trump lance des procédures judiciaires pour prouver que le comptage des bulletins de vote dans plusieurs États du pays a été frauduleux. Pour le défendre, l’ancien maire de New York devenu avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, a donné une conférence de presse le jeudi 19 novembre. Il y a fermement défendu les intérêts et les dires de son client le Président, ayant même recours à des théories conspirationnistes pour expliquer comment Joe Biden avait été désigné président des États-Unis. « Ce que je vous décris est une fraude massive », a-t-il martelé, prétendant notamment que si « les votes légaux » avaient été comptabilisés, l’État du Wisconsin reviendrait à Trump. Plusieurs fois, il s’en est aussi pris aux journalistes présents, les accusant de censure et de malhonnêteté.

Rudy Giuliani était très agité lors de ce point presse, à tel point qu’il transpirait beaucoup. Sur les réseaux sociaux, son état d’excitation n’est pas passé inaperçu, notamment parce que la teinture de cheveux de l’avocat s’est mise à couler le long de ses tempes. Sur la vidéo du streaming officiel de la conférence de presse, on entend d’ailleurs les community manager de Donald Trump se moquer de Giuliani. « Est-ce que tu vois la teinture de Rudy qui dégouline sur son visage ? », a lâché en direct l’un des responsables communication du président sortant en pensant qu’on ne l’entendait pas, alors que son collègue éclate de rire. La vidéo du streaming a bien sûr été ensuite supprimée de la chaîne officielle de Donald Trump, mais les images, elles, sont restées.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.