Ce médecin vous met dans le rôle d’un patient intubé et mourant pour sensibiliser aux gestes barrières (vidéo)

Ce médecin vous met dans le rôle d’un patient intubé et mourant pour sensibiliser aux gestes barrières (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Ces jours-ci, les USA sont à nouveau frappés de plein fouet par le coronavirus. Mercredi, près de 2.400 morts en été déplorées en 24 heures, un niveau proche du pic du printemps. Et avec la fête de Thanksgiving, cela ne devrait pas s’arranger dans les semaines qui arrivent. Un médecin de Saint-Louis, dans le Missouri, a donc publié le 21 novembre une petite vidéo dans le but de provoquer un électrochoc, afin que la population prenne conscience de la gravité de la situation. Sa tactique : faire comme si l’internaute était une personne frappée par le Covid-19 et en train de mourir.

« C'est sérieux. Je vous en supplie », dit-il

« J’espère que les derniers moments de votre vie ne ressembleront pas à ça », explique le médecin qui montre d’abord une réanimation, avec ce que voit un patient dans ce type de situation. « C’est à ça que cela ressemble quand vous respirez 40 fois par minute », dit-il avant de passer à l’étape suivante : laryngoscope et sonde endotrachéale. Mais de toute évidence, le « faux » patient finit par mourir quelques instants plus tard.

Selon l’auteur de cette vidéo, l’enjeu est crucial, non seulement parce que les hôpitaux sont remplis de patients mais aussi « parce que c'est ce que vous verrez à la fin de votre vie si on ne commence pas à porter les masques en public, quand on ne pratique pas la distanciation sociale, quand on ne se lave pas les mains fréquemment ». « C'est sérieux. Je vous en supplie, s'il-vous-plaît, prenez les précautions pour réduire la transmission du Covid, alors nous pourrons drastiquement prévenir votre infection et celle de vos proches », dit-il d’une voix posée, insistante mais aussi émue.

Comme le précise ce médecin à la BBC, relayée par le Huffington Post, « porter un masque [n’est pas aussi inconfortable qu’un] morceau de plastique dans ses voies respiratoires ». Les USA sont le pays qui compte le plus de morts dans le monde, avec plus de 263.400 décès. Selon la dernière projection des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), ce nombre devrait atteindre les 321.000 d’ici le 19 décembre. Un bilan qui ne semble en tout cas pas émouvoir Donald Trump puisqu’il continue à minimiser l’ampleur de la crise. Juste avant Thanksgiving, un de ses conseillers insistait même pour que les Américains aillent voir leurs grands-parents lors de cette fête, sans se soucier de la propagation du virus qui tue surtout les plus âgés.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.